WHEN THE STORM COMES DOWN


Une maison en front de mer, ça fait rêver. Sauf quand la mer atterrie dans le jardin et envahit tout le quartier. Une fois la mer apaisée et l'angoisse de ces quelques jours tourmentés par mère nature passée, la vie à repris son cours plus ou moins normalement. J'ai découvert la force d'adaptation de l'australien qui tempête ou pas garde la forme et part faire ses courses en paddle. Ces quelques jours nous auront quand même offert d'incroyables lumières matinales bleutés!



3 commentaires